MANDALA

       Mandala (मण्डल) est un terme sanskrit (langage des Brahmanes de l’Inde) signifiant cercle, et par extension, sphère, environnement, communauté. Il s’exprime dans un dessin circulaire, convergeant vers un centre porteur d’infini.

mandalas

      Le mandala peut être de forme simple ou complexe. Il peut être enrichi de formes géométriques diverses mais aussi de symboles, de figures, de graphismes etc.

      On trouve des mandalas dans toutes les cultures, dans toutes les civilisations et à toutes les époques. De très anciens lieux de culte, comme « Stonehenge » qui remonte au néolithique, ont été disposés selon les principes éternels du mandala. En occident, les vitraux de certaines églises et ceux des grandes cathédrales ont été conçus selon le principe géométrique des mandalas. Ces magnifiques rosaces lumineuses en sont, pour nous occidentaux, le plus merveilleux exemple. En orient ses formes sont plus innombrables encore mais c’est surtout le bouddhisme tibétain qui en a perpétué la tradition jusqu’à nos jours.

    Dans la tradition orientale, le cercle représente le  »Divin », sa manifestation, sa création. Le cercle est le symbole de la vie : la naissance, la maturité, la mort et la résurrection ou la renaissance.

mandala4 (1)

    L’objectif principal des mandalas est certainement de nous amener à la réflexion, à la méditation et à la quête de notre centre divin mais il peut être utilisé aussi à d’autres fins, y compris des fins thérapeutiques, à l’instar de la chromothérapie ou de la musicothérapie…

Source : www.francelecture.net

ou la félicité des dieux